Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Art-Histoire-Littérature

Le Black Mountain College, une école d'art expérimentale américaine (1933-1957), par Anne-Maya Guérin, Historienne de l'art.

21 Octobre 2014 , Rédigé par Anne-Maya Guérin

Le Black Mountain College fut une expérience pionnière visant à inventer une nouvelle manière d'enseigner l'art. Merce Cunningham y forma sa compagnie, John Cage y fit ses premiers "happening", Willem de Kooning, Robert Motherwell, Robert Rauschenberg ou encore Cy Twombly y firent leurs premières œuvres.

A une époque où l'Amérique est en pleine récession économique, un groupe d'artistes pédagogues, dont certains viennent de fuir l'Europe menacée par le nazisme, décident de fonder une école révolutionnaire. Josef Albers et sa femme Anni Albers, Lyonnel Feinninger ou encore Walter Gropius - anciens professeurs de l'école du Bauhaus - y voient l'opportunité de poursuivre leur pédagogie. L'originalité de l'école fut de rassembler tous les arts, arts plastiques, musique, danse et littérature.

Le black Mountain collège est un projet utopique né de la grande dépression et de la montée du fascisme. Il fut fondé en 1933, suite à une brouille de professeur au sein d’un autre College, et bien que l’expérience fût courte, elle fut intense et fut un lieu d’expérimentation artistique et pédagogique qui marqua le XX siècle.

Bien que ce ne soit pas qu’une école d’art, toutes les matières y étant enseignées l’art est cependant au centre du projet de l’école.

Car la philosophie de l’école est « apprendre en faisant ».

John Rice le fondateur de l’école, souligne qu’il souhaite enseigner une méthode et non un contenu, créer une synergie et non arriver à un résultat,… ». L’école et son enseignement ne peut être décrit, mais on doit en faire l’expérience ». En effet l’expérimentation est au cœur du projet pédagogique du BMC.

Le black Mountain College fut aussi le résultat de la vague d’émigration importante, conséquence de la montée du fascisme en Europe. Et fut marqué par l’expérience de l’école du Bauhaus, reprenant l’idée d’un pratique artistique multidisciplinaire, et d’une communauté d’élèves.

Le campus qui se situait au pied des Blue Ridge Mountains. Ce lieu majestueux contribua l’atmosphère qui pouvait régner au BMC.

« la localisation du College avait aussi de l’importance pour nous : relativement haut dans les montagnes, sur les berges d’un petit lac niché au coeur d’une grandes vallée, encerclé de hautes montagnes, couvertes de grandes forêts. Les matin étaient tout particulièrement magiques, la brume s’élevait du lac, enveloppant les alentours, et quad elle se levait lentement elle laissait apparaître le contour des arbres et des montagnes, la lumière apparaissait comme quelque chose de mystérieux et nouveau » Lyonel Feininger

Il reste aujourd’hui différentes traces, des photos des manifestations ou happenings, des lettres et autres documents qui permet de reconstituer ce que fut cette expérience unique.

si cette conférence vous intéresse, contactez moi.

Le Black Mountain College, une école d'art expérimentale américaine (1933-1957), par Anne-Maya Guérin, Historienne de l'art.
Le Black Mountain College, une école d'art expérimentale américaine (1933-1957), par Anne-Maya Guérin, Historienne de l'art.
Le Black Mountain College, une école d'art expérimentale américaine (1933-1957), par Anne-Maya Guérin, Historienne de l'art.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article